keyboard_arrow_leftRetour

C’est la chandeleur !

La Chandeleur se fête toujours le 2 février….. mais pourquoi donc ?

Au temps des Romains, le 2 février était une fête en l’honneur du dieu Pan (dieu de la Nature). Toute la nuit durant, les croyants défilaient dans les rues, flambeaux à la main. Son nom? “festa candelarum”, soit “fête des chandelles”…

Comme de nombreuses traditions, la fête de la Chandeleur est accompagnée de ses superstitions : si les paysans ne faisaient pas de crêpes à la Chandeleur, le blé serait mauvais l’année suivante (“Si point ne veut de blé charbonneux, Mange des crêpes à la Chandeleur”).

Alors faire des crêpes oui, mais pas n’importe comment ! Pour être assuré que la récolte sera bonne et la famille prospère, il convenait de faire sauter la première crêpe de la main droite en tenant un Louis d’or dans la main gauche. La crêpe était ensuite déposée sur l’armoire de la chambre, la pièce d’or placée à l’intérieur, jusqu’à l’année suivante. A la Chandeleur suivante, on récupérait le tout et l’on donnait la pièce au premier pauvre que l’on rencontrait.

Devenue fête religieuse en 472 par décision du Pape Gélase Ier, elle correspond au jour de présentation de Jésus au Temple. En effet, selon le rituel juif, une femme devait attendre 40 jours après son accouchement pour retourner au Temple. Jésus étant né le 25 décembre, il a donc été présenté le 2 février 😊

Mais pourquoi des crêpes ? les crêpes rondes et dorées sont la parabole du soleil, des jours plus longs et de la farine plus abondante dans les foyers !

Publié le 29/01/2019