keyboard_arrow_leftRetour

Découvrez les vins du domaine Jacky Bulliat

Vigneron indépendant, Jacky Bulliat ne commercialise que sa propre production, et uniquement à des particuliers. Impossible donc de trouver ses délicieux vins dans le commerce !

Pour que vous ne passiez pas à côté de cette belle découverte, Délicathézen organise une dégustation le jeudi 5 septembre à partir de 18h30 !

Vous pourrez goûter :

  • Le Régnié : Une robe brillante, rouge cerise à rouge rubis. Le Régnié se caractérise par sa puissance aromatique; la framboise, la groseille et le cassis dominent une touche florale. Finesse et élégance en font un vin féminin. Ce cru se boit plutôt jeune. Il développe toutes ses qualités aromatiques entre 3 et 5 ans.
  • Chiroubles : Paré d’une robe d’un rouge éclatant. Arômes de pivoines et violette. Fin et fruité, il agrémentera parfaitement vos entrées et viandes blanches. Jeune, il vous charmera, avec 3 ou 4 ans il vous étonnera …
  • Morgon : Vin charpenté, d’un pourpre profond où scintillent des éclats de rubis avec des arômes de fruits à noyaux. Il développera avec le temps des fragrances de fruits mûts et kirsch. Les tanins doux lui confèrent une bonne longévité (5/6 ans). Accompagne parfaitement les viandes rouges et les fromages.
  • Morgon Préstige : Cette cuvée d’un grenat profond exprime un joli fond fruité et une belle présence tannique. La vinification à l’ancienne et un passage en fûts de chêne en font un vin riche qui se développera au fil des ans (10 ans).
  • Beaujolais-village Blanc : Cépage Chardonnay, vin blanc sec et fruité avec des arômes floraux étonnants. Servir frais, 10°.

Réservation et informations au 04 42 31 38 14 !

Tarif 10€ : assiette accompagnement + 2 jetons de dégustation. Jeton supplémentaire 2€ (+1€ pour le Morgon Prestige).

Publié le 26/08/2019

Plus d'articles

Les crêpes de l’année 1954 sont plutôt…intéressantes ! Chez Délicathézen, on fait un peu plus light, mais cela pourrait être drôle d’essayer, si ça se trouve, on les mangerait les 25 ou 30 crêpes par personnes… saouls, peut-être, mais on les mangerait !!

Parce qu’on aime les jolies histoire on vous dit pourquoi une maryse s’appelle une maryse ? 🙂 “En vacances dans le château de ses grands-parents, le jeune garçon s’ennuyait un dimanche matin en attendant le moment d’aller à la messe. Sa nurse, qui avait rendez-vous avec le jardinier, l’avait en effet préparé longtemps à l’avance. …

Samedi 18 mai nous avons préparé les dernières assiettes 100% BIO de la saison pour l’Altercafé ! Une excellente soirée, puisque 100 assiettes ont été dégustées, et que l’ambiance festive était au RDV ! Vivement les prochaines !